Ces aides qui permettent de financer votre location en résidence seniors

Saviez-vous que pour permettre au plus grand nombre de louer un logement dans une résidence seniors, des dispositifs d’aide financière avaient été mis en place par les pouvoirs publics ?

Publié le 06 avril 2018
Ces aides qui permettent de financer votre location en résidence seniors

Ces aides qui permettent de financer votre location en résidence seniors

Saviez-vous que pour permettre au plus grand nombre de louer un logement dans une résidence seniors, des dispositifs d'aide financière avaient été mis en place par les pouvoirs publics ? Quelles sont ces aides ? Et quelles sont les conditions à remplir pour pouvoir en bénéficier ? Éléments de réponse.

Par Xavier Beaunieux

Aide financière n°1. L'Allocation Personnalisée au Logement (APL)

Si la résidence seniors au sein de laquelle se trouve le logement que vous désirez occuper à titre de résidence principale est conventionnée (l'établissement aura alors signé une convention avec le Préfet), vous pourrez faire une demande d'APL auprès de la CAF (Caisse d'Allocations Familiales) ou, le cas échéant, de la MSA (Mutualité Sociale Agricole). L'obtention de cette allocation mensuelle est conditionnée à plusieurs facteurs : le montant de vos ressources, la localisation de la résidence gérée et le coût de votre hébergement.

Bon à savoir

Ce n'est pas à vous que cette aide au logement sera versée mais directement à la résidence seniors.

Aide financière n°2. L'Allocation de Logement Social (ALS)

Si la résidence seniors que vous souhaitez intégrer n'est pas conventionnée, vous ne pourrez pas prétendre aux APL. Dans ce cas, l'ALS vous permettra de couvrir une partie de votre loyer. Il est à noter que l'ALS se substitue alors aux APL. Par conséquent, ces deux aides ne se cumulent pas.

Aide financière n°3. L'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA)

Versée par le Conseil départemental et réservée aux sexagénaires (et au-delà !) en perte d'autonomie, l'APA « à domicile » vous aidera à faire face à vos dépenses de logement en résidence seniors. Si l'obtention de l'APA est totalement indépendante de vos revenus, son montant, lui, sera susceptible de varier selon vos ressources. En clair, au-delà d'un certain seuil de revenus, une participation progressive vous sera demandée.

Bon à savoir

  • Pour pouvoir bénéficier de l'APA, une personne de 60 ans et/ou plus devra aussi justifier d'un certain degré de perte d'autonomie (du GIR 1 au GIR 4 inclus).
  • Il est impossible de cumuler APA et Prestation de Compensation du Handicap (PCH), aides des caisses de retraite et aide ménagère à domicile.

Aide financière n°4. L'Aide Sociale à l'Hébergement (ASH)

Si vous êtes âgé(e) de plus de 65 ans, que vos ressources ne suffisent pas à financer la totalité de votre location en résidence seniors et que celle-ci dispose de logements habilités à recevoir des bénéficiaires de l'aide sociale, vous avez la possibilité de demander à bénéficier de l'ASH. Si votre demande est acceptée, le Conseil départemental prendra alors à sa charge tout ou partie de vos frais d'hébergement. Le montant de l'ASH dépendra non seulement de vos ressources mais aussi de celles de votre conjoint(e) et de celles de vos descendants (enfants, petits-enfants).

Aide financière n°5. Le Fonds de Solidarité Logement (FSL)

Destiné à réduire les dépenses de logement des familles qui connaissent des difficultés financières, le FSL n'est pas réservé aux seniors. Pour autant, cette aide au logement pourra leur être utile en leur permettant de financer une partie de leur loyer en résidence gérée. Les conditions d'obtention du FSL ainsi que son montant varient d'un département à l'autre.

Aide financière n°6. L'Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA)

Réservée aux seniors de 65 ans et plus qui disposent de faibles revenus, l'ASPA (aussi appelée « minimum vieillesse ») est une aide financière accordée par la Caisse des dépôts et consignations et les caisses de retraite. Elle vise à faire en sorte que des personnes dont les cotisations aux régimes de retraite seraient insuffisantes puissent tout de même bénéficier d'un « revenu minimum d'existence ». Cette allocation pourra contribuer à couvrir une partie de leurs frais d'hébergement en résidence seniors.

Les points clés à retenir

Qu'elles aient pour finalité d'aider les seniors à financer leur hébergement en résidence-services (ASH, APL, ALS...) ou à leur garantir un niveau de ressources minimum (APA, ASPA), des aides financières existent.


Résidence Service Senior



Résidence Senior : Un annuaire des Résidences avec services pour senior qui vous permet de localiser les résidences seniors partout en France. Découvrez les différentes offres de services et comparer les gestionnaires.

Demande de documentation

Recevez une documentation sur les possibilités de location ou achat en résidence senior.

Conditions d'utilisation

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande. Elles sont enregistrées dans notre fichier de clients et peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès et de rectification auprès de notre service clientèle (cf mention légales en bas de page).


FERMER